Bouthier, février 2000
 

 

 

Ajoutée le

31 octobre 2002

Postée dans

Antoine Garanto

Bouthier, février 2000

Description

Un Commentaire pour “ Bouthier, février 2000 ”

  1. Fabienne Hurmic dit :

    C’est le reste d’un jardin ouvrier, ou vivait dans une maison qui n’existe plus, une famille de huit enfants dans les années 60, c’étaient des cheminots.

Laissez un commentaire






 

 

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin